La prise en charge des OEV

Les Orphelins et Enfants rendus Vulnérables (OEV) sont des enfants dont les parents sont décédés ou atteints et fortement affaiblis suite à la maladie VIH/SIDA.

Les maisons d’accueil de l’association

 L’Association Vivre dans l’Espérance dispose de deux Orphelinats pour permettre aux OEV de construire leur avenir sereinement. Parmi les 1350 OEV accompagnés par l’association, 130 enfants venus de tout horizon y sont hébergés.

Saint Augustin, la maison des garçons, héberge 41 OEV avec une maman pour la gestion. Il a été crée en 2005.

Sainte Monique, la maison des filles, héberge 89 OEV dont 16 petits garçons (jusqu’à l’âge de 10 ans).

La maison Sainte Monique

La maison Sainte Moniqu

Maison Sainte Monique

Maison Sainte Monique

Elle est gérée par une maman qui est assistée par  11 petites mamans qui sont pour certaines de grandes filles OEV, et pour d’autres,  des filles mères exposées aux risques du sida. C’est un soutien important, un relai pour Maman Rita,  un moyen de formation et de valorisation, un facteur de lutte contre l’illettrisme et la pauvreté.

Des OEV sont également hébergés dans des familles d’accueil. Ainsi, l’enfant bénéficie d’un meilleur suivi et est plus proche de son lieu d’apprentissage ou de scolarisation.

 

La prise en charge médicale des OEV

La plupart des OEV bénéficient d’une pris en charge médicale de la part de l’association.

La prise en charge des orphelins séropositifs revient très chère : ces enfants ont une santé plus fragile et font plusieurs consultations par mois.

 La prise en charge s’est améliorée grâce à la mobilisation et à la vigilance de l’équipe soignant et des médiateurs communautaires. Le nombre des OEV contaminés s’est peu à peu stabilisé grâce à la sensibilisation et aux différents services rendus par la Prévention de la Transmission Mère Enfant (PTME).

Certains de nos enfants commencent à déprimer parce qu’ils suivent les traitements depuis déjà plusieurs années, et de nos jours, ces derniers ne répondent plus à cause des mutations que subi le virus VIH. Ceci génère du stress chez le personnel soignant, qui se voit limité dans les soins.

Alors que les enfants mendient la santé, nous sommes dans une période très délicate car il y a parfois des ruptures de stock de certaines molécules.

 

Le suivi psychologique des OEV

«  Memory Box » – la Boîte à Mémoire

Le suivi psychologique à travers le projet “Boîte à Mémoire“ est une approche très particulière qui permet d’expérimenter une forme de suivi psychologique pour amener les OEV à développer la résilience.

L’accompagnement au développement de la résilience est un processus qui prend en charge les familles d’accueil, les familles et les orphelins qui ont des difficultés psychologiques suite au décès des parents.

Ce suivi vise à permettre à l’enfant de pouvoir faire face aux épreuves de la vie avec une résistance psychologique. C’est un programme qui a été introduit depuis 2013.

La petite voix de sainte Thérèse

Les OEV pris en charge par l’association se retrouvent chaque mercredi après-midi pour faire ensemble des activités de leur âge :

  • Animations autour de chants, danses, ballets etc.…
  • Emissions à la Radio Maria une fois par mois
  • Récollection : méditation personnelle et spirituelle par laquelle on se recueille
  • Animation de messes (chorale, lectures)
  • Organisation de soirées récréatives et théâtrales

 

La chorale des OEV

La chorale des OEV

Le but de ces activités est de créer un climat de confiance, de dialogue afin que les enfants puissent exprimer la souffrance qui est dans leur cœur et qu’ils n’ont jamais pu exprimer par peur. Il s’agit de les aider à vivre, à grandir … Ceux parmi eux ayant 14 ans et plus se regroupent pour des discussions plus approfondies sur le VIH/SIDA, leur avenir, la vie de prière etc.

 

 La prise en charge scolaire des OEV

La plupart des OEV pris en charge par l’association sont scolarisés ; ils sont répartis du cours préparatoire jusqu’en classe de terminale. Il s’agit de trouver une place à chacun d’eux dans les écoles, de leur donner des fournitures et tenues scolaires, de leur payer les frais de scolarité, voire les frais de répétition.

En 2016, ils sont 1201 à avoir bénéficié de cet appui scolaire.

 Les OEV qui ont obtenu leur baccalauréat sont ensuite inscrits dans les universités publiques, dans les écoles de BTS ou encore dans les écoles de formation technique.

Pour l’année 2016-2017, 45 OEV, dont 16 filles, sont inscrits dans les institutions universitaires du Togo (à Kara et à Lomé).

La formation professionnelle des OEV

Vivre dans l’Espérance permet aussi aux enfants qui n’ont pas été scolarisés, ou qui ont eu des difficultés scolaires, de bénéficier d’une seconde chance : ils peuvent apprendre un métier de leur choix qui correspond à leurs capacités.

Ainsi, l’association inscrit et finance des formations des OEV dans les domaines d’apprentissage suivants : couture, menuiserie,  maçonnerie, soudure, tapisserie, mécanique.

Atelier Couture

Atelier Couture

Formation en couture

Formation en couture

Le parrainage des OEV

Pour faciliter la scolarisation et l’apprentissage des OEV, un système de parrainage a été mis en place. Il est principalement rendu possible grâce aux amis du nord, notamment ceux de France, d’Espagne et d’Allemagne.

Il y a également quelques personnes au Togo qui apportent leur contribution dans la prise en charge des OEV.

Ces différents appuis servent souvent à aider les familles d’accueil désireuses de garder nos orphelins à couvrir leurs besoins élémentaires (alimentation, soins, frais scolaires, frais de formation etc.)

En 2016, le nombre d’enfants parrainés s’élève à 483 ; 302 d’entre eux le sont grâce à une demande dans la revue LE PELERIN.

 

Aujourd’hui, plus de 500 enfants attendent encore d’être parrainés, et nous comptons sur la générosité des futurs parrains et marraines qui vont s’engager au cours de l’année 2017, pour le bonheur de nos enfants.

 

Appui vestimentaire aux OEV

En plus des tenues scolaires que Vivre dans l’Espérance fournit aux OEV, l’association offre également des tenues pour les fêtes de fin d’année et de Pâques.

IMG_2783IMG_2783

Nous voulons encore une fois remercier tous les parrains, et particulièrement ceux qui ont envoyé des fonds pour leur(s) parrainé(s) et assisté les enfants sans parrain.